Patrimoine communal


Le patrimoine communal de Barneville-Carteret est composé de quartiers anciens, de manoirs, d’églises, de site classé, du Phare, du Château des Douits…

Les quartiers anciens

Les anciennes maisons des Ormes

Dans le quartier des Ormes, à proximité du manoir de Carteret, plusieurs maisons portent au-dessus de la porte d’entrée, une plaque indiquant le nom de leur premier propriétaire et l’année de leur construction, ce sont pour la plupart des maisons de capitaines de navires. Elles constituent un témoignage de l’importance passée de Carteret dans le domaine du cabotage, voire de la guerre de course.

Le vieux bourg de Barneville
Derrière l’église, le tertre du « Pic Mallet » a gardé les restes d’une ancienne motte féodale, fortification de terre et de bois. Le bourg, protégé par la position fortifiée, se développe sur la crête de la colline le long d’un grand chemin qui est une voie antique. La haute tour fortifiée de l’église domine le bourg. Elle a été élevée au début du XVème siècle, pendant la guerre de Cent Ans. Sa position permettait une surveillance facile de la côte et du havre de Carteret à une époque où les envahisseurs venaient principalement de la mer.
A gauche de l’église, on peut voir, en remontant la rue Froide, un ensemble de bâtiments de la fin du XVème siècle (ancienne Ferme du Parc).

Le village des Rivières
Près du havre, le village des Rivières dégage beaucoup de charme. La route serpente, bordée de murets de pierre, de jardins fleuris et de maisons souvent modestes. Le village des Rivières abritait autrefois toute une population de marins et de pêcheurs à pied.

Le Lavoir de la Mère Denis – Le village du Tôt
Son unique rue de maisons fleuries suit le cours de la « Gerfleur » avant que cette charmante rivière se jette dans le havre. Sur son cours, il subsiste les restes d’un ancien moulin et un lavoir, récemment restauré, où la « Mère Denis » venait exercer son métier de lavandière.

Le Valnotte
Ce hameau est bâti dans une vallée étroite et encaissée, la végétation y est luxuriante et par endroits la route se faufile entre les grands arbres. En poursuivant par le hameau Toulorge, on accède à un endroit aménagé pour le pique-nique d’où l’on jouit d’une vue panoramique sur les plages.

Le manoir de Graffard (inv.M.H.)
Sur la route de la Haye d’Ectot, il est visible de la voie de dégagement D903. L’actuel manoir remplace une ancienne maison forte qui fut occupée par les anglais pendant la guerre de Cent Ans. Il a été construit en 1574-1575. Partiellement ruiné au début du XIXème siècle, il n’en demeure pas moins un remarquable exemple de construction Renaissance et de l’utilisation du « style rustique » introduit en France vers 1551 par l’architecte italien Sébastien Serlio (propriété privée).

Le manoir de Carteret
Le manoir de Carteret, près du port de plaisance, est une robuste construction du début du XVIIIème siècle qui a conservé quelques éléments de la fin du XVIème siècle ou du tout début du XVIIème siècle. Cet ancien manoir seigneurial est célèbre pour avoir servi de lieu de villégiature à Jules Barbey d’Aurévilly, qui y situa une partie de l’action de son roman « Une Vieille Maîtresse » (propriété privée).

Les Eglises


La Vieille Eglise (site classé)
Dans un site vierge de toute construction, entre le cap et les dunes, s’élèvent les ruines d’une église dédiée à Saint-Germain-le-Scot, qui évangélisa le Cotentin au Vème siècle.

L’Eglise Saint-Louis
Cette église, dont il ne reste que le chœur et le clocher entourés par l’ancien cimetière, dont les vieilles tombes aux inscriptions que le temps efface peu à peu sont la mémoire de Carteret, était à l’origine une chapelle seigneuriale.
église de Barneville

Plus d’infos : L’Eglise Saint-Louis, Jean Barros, Association les amis de la chapelle Saint-Louis

L’Eglise Saint-Germain d’Auxerre de Barneville (Cl M.H.)
L’église paroissiale de Barneville, dédiée à Saint-Germain-d’Auxerre, est l’une des plus intéressantes églises du Cotentin. Sa construction remonte à l’époque romane (vers 1140).
On remarquera à l’extérieur de l’église :

  • le portail latéral nord d’époque romane, le grand portail ouest roman.
  • la partie basse de la tour qui présente un fragment de maçonnerie en « arêtes de poisson » et une tourelle d’escalier qui cache en partie une porte romane.
  • la tour de l’église fait partie de la série des tours d’églises fortifiées dans les années 1405 à 1412 à la suite d’incursions anglaises en Cotentin.

A l’intérieur de l’église :

  • les belles arcades qui séparent la nef des bas côtés, décorées de motifs à frettes crénelées et à bâtons brisés, courants au XIIème siècle.
  • les magnifiques chapiteaux ornés de motifs géométriques et de décors végétaux, de personnage et d’animaux fantastiques.

Plus d’infos : L’Eglise Saint-Germain d’Auxerre de Barneville, Editions de la Côte des Isles

L’Eglise Saint-Germain le Scot de Carteret
C’est l’actuelle église paroissiale. Construite après la séparation de l’Eglise et de l’Etat, elle fut ouverte au culte le 6 septembre 1908.

Connaissez-vous le point culminant du Cap de Barneville-Carteret?

Il s’agit de la Roche Biard, qui depuis 1942, avec le Cap de Carteret et la Vieille Eglise, fait partie des trois sites classés de Barneville-Carteret!

Depuis ce site, la vue sur les deux versants du Cap est exceptionnelle et on constate que ce classement n’est pas usurpé.

Comment atteindre ce site classé?

Actuellement aucune signalétique existe. Cependant la municipalité a décidé de « réparer » cet oubli d’ici la saison prochaine.

Ce site est donc accessible soit par la rue de la Roche Biard, soit par la rue du Cap en prenant la rue Delay qui n’est plus qu’un chemin pédestre sur une partie ou qui est un escalier côté rue de la Roche Biard.

Le Château des Douits


Pour allez plus loin…

La Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche : Lien

Patrimoine Normand : Découvrir le Patrimoine local